Comment obtenir sa carte vitale ?

Si vous résidez en France, vous pouvez bénéficier du système de sécurité sociale français. Si vous êtes employé par une entité française, vous bénéficiez automatiquement d’une assurance maladie pour vous-même et votre famille. Toutefois, si vous êtes retraité ou sans-emploi, vous pouvez encore bénéficier du système d’assurance maladie en France. La carte d’assurance maladie française est très utile si vous souhaitez vous rendre chez un médecin ou dans un hôpital en France.

Pourquoi utiliser la carte vitale ?

Si vous êtes un non-résident, la carte vitale France est la carte à utiliser pour tout traitement médical dont vous pourriez avoir besoin. C’est également un outil essentiel si vous souhaitez demander le remboursement de certains de vos frais par la sécurité sociale en France. La carte vitale française vous permet d’être remboursé par la sécurité sociale pour certains frais médicaux grâce à un crédit d’impôt spécial.

Si vous n’avez jamais été couvert par la sécurité sociale française, il est préférable d’utiliser d’abord votre compagnie d’assurance maladie à l’étranger pour payer les frais médicaux qui ne sont pas couverts par votre police d’assurance maladie de voyage. Le taux de remboursement standard pour ces frais est d’environ 70 %, de sorte que la plupart des gens devraient pouvoir récupérer la majeure partie de leur argent.

Il ne suffit pas d’avoir une vieille carte d’assurance maladie étrangère comme preuve de votre couverture. Si vous êtes hospitalisé, vous devrez présenter votre carte vitale à l’hôpital ou au cabinet du médecin, qui devra la voir avant de vous soigner.

Quelles sont les procédures à suivre ?

Pour obtenir la carte vitale, vous devez vous rendre au bureau de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) de votre région, muni de votre passeport ou de votre carte de résident. L’adresse du bureau vous sera communiquée par l’hôpital ou le cabinet médical où vous êtes inscrit.

Il vous sera demandé de remplir un formulaire et de fournir vos données biométriques, par exemple vos empreintes digitales et votre scan de la rétine. Ces informations sont nécessaires pour gérer plus efficacement le système de santé, mais aussi pour lutter contre la fraude, qui est un problème courant en France.

Il est à noter que toute personne ne résidant pas en France depuis plus de 3 mois ne peut pas demander une carte dans un bureau de la CPAM et doit se rendre à l’URSSAF avec une pièce d’identité avec photo (passeport ou carte de résident) et un justificatif de domicile en France (factures, relevés bancaires, etc.).